• BZH : Mamm Douar à St Nolff (56)

    mamm-douar-a-st-nolff

     

    Mamm Douar, deuxième édition. Du 27 au 29 juin 2014. Festival festif et militant, 2 jours de musique et une journée plus militante.

    Le vendredi : As de Trèfle (France) ; Babylon Circus (France) ; Emel Mathlouti (Tunisie) ; Empire Dust (BZH) ; HK feat M.A.P. (France).

    Le Samedi : Filastine (USA/Espagne) ; Im Takt (BZH) ; Outernational (USA) ; Pigalle (France) ; Sergent Garcia (France).

    Plus 2 groupes à suivre. Chapiteau Dub, groupes ambulants dont Debout Merci (France)...

    Le dimanche : forums, débats, 10 nations amérindiennes représentées.

    Plus de 20 associations présentes sur site, repas bios, équitables, locaux et préparés sur place.

    Bar à bières locales.

    Signifiant Terre Mère en breton, Mamm Douar est un rassemblent festif et militant organisé par l’association Ingalañ dont la première édition s’est déroulée à Campénéac, en bordure de forêt de Brocéliande, en opposition à un projet de centre d’enfouissement. La seconde édition s’est posée à Arradon, tournée vers la mer et le transport de marchandises à la voile, à 90% du vin biologique, valeur sûre.

     

    En 2013, Mamm Douar prend une autre dimension par la venue et le soutien de Manu Chao. S’installant à St Nolff, Commune du Monde, à proximité de Vannes, le “festival mais pas seulement” s’inscrit dans le calendrier des événements culturels de Bretagne et a accueilli 17 000 personnes. La fête s’est déroulée sur une journée, recevant dans son enceinte un village militant d’une quarantaine de structures allant de la solidarité internationale à la défense de la langue bretonne, du transport à la voile à l’antifascisme, du syndicalisme paysan à la défense des océans.

     

    Ingalañ

     

    Ingalañ est une association créée en janvier 2004 par des militant(e)s et acteur(trice)s breton(ne)s du commerce équitable local et international souhaitant doter la Bretagne de moyens d’actions sur l’ensemble du pays.

     

    Les positionnements d’Ingalañ se veulent clairs dès sa création. Le refus du commerce équitable en grande distribution, de sa récupération par des multinationales, la reconnaissance d’une démarche locale liée et indissociable de la démarche internationale... Ni le but ni les espérances des adhérent(e)s de l’association ne sont de rendre le capitalisme gentil mais bien de s’y opposer en construisant des alternatives. En 2012, l’association ajoute les luttes et alternatives sociales et écologiques à son terrain d’action.

     

    Les objectifs

     

    En organisant Mamm Douar, Ingalañ a pour objectif :

     

    - De mettre ses valeurs en application en proposant au public des produits biologiques à boire et à manger, locaux si possible.

     

    - De sensibiliser des personnes sur les problématiques telles que les inégalités Nord Sud, les désastres écologiques et humains en cours et à venir, les luttes écologiques et sociales, les alternatives concrètes et réalistes...

     

    - D’inviter ces mêmes personnes à agir après avoir réfléchi.

     

    - D’amener des financements autonomes pour les actions d’Ingalañ en Afrique de l’Ouest, au Chili et menées localement.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :